Vaiven-Flamenco

MEMBRES DU GROUPE VAIVEN

 

 

 


Antonio RUIZ

 

ANTONIO RUIZ

 
 

Danseur, originaire de Competa, petit village de la région de Malaga. A su déployer dans sa danse, toute la ténacité et le sérieux de la passion qui le lie à ses racines. En 1994, il fonde le groupe FUEGO. En 1998, il donnera naissance àla Formacion Flamenca VAIVEN.
En savoir plus...

         
 


Isabel Gazquez

 

ISABEL GAZQUEZ

 

Danse avec émotion, grâce et passion. Enracinée, entière, sauvage, elle nous fait partager un vécu à la fois intense et poétique.
En 1994, elle entre au sein du groupe FUEGO comme artiste invitée. En 1998, elle devient la danseuse principale du groupe VAIVEN.

         
 

Cristo Cortes

 

CRISTO CORTES

 

La voix de ce jeune gitan est reconnue pour être l'une des plus belles et des plus émouvantes du moment.

L'héritage culturel familial lui a permis d'acquérir très tôt une connaissance exceptionnelle de l'accompagnement et d'entamer à l'âge de vingt ans une carrière prestigieuse.

Il a accompagné la plupart des groupes flamencos en France : Vicente Pradal, Luis de la Carrasca , Ana Yerno, Cathia Poza .

Il a chanté à Séville avec la grande Carmen Linares .

Il s'est produit au Japon avec Juan Andres Maya , à la biennale de Seville aux côtés de Juana Amaya , à celle de Lyon accompagnant Manuela Carrasco et récemment en tournée aux États-Unis et au Mexique avec le sévillan Andres Marin .

En janvier 2001, il a fait l'ouverture du festival de Nîmes, pour un récital de chant, accompagné à la guitare par Juan Carlos Principal " El Picante " .

De septembre à novembre 2001 : Tournée aux USA et au Canada avec le danseur Alejandro Granados de Séville.

En 2002 : Tournée aux Etats-Unis, en Suisse, en Hollande, en Grèce, à la Guadeloupe.

En 2004 : Tournée nationale avec le Romancero Gitano de Federico Garcia Lorca sous la direction de Vicente Pradal .

 
         
 

Isabel PELAEZ

 

ISABEL PELAEZ

 

Extraordinaire danseuse née à Camas (Séville). Art, énergie, tempérament, on se laisse prendre par sa fougue, tellement l'artiste est vraie. Elle possède aussi une voix magnifique, généreuse en sentiments, qui reflète sa grande humilité.

En 1992, elle rencontre la chanteuse Mayte Martin, avec qui elle travaillera pour l'Exposition Internationale de Séville, les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, ainsi qu'une tournée en Suisse, en Italie puis en Allemagne.

En 1994, elle fera le festival d'Avignon durant 3 ans avec le chanteur Luis de la Carrasca, puis une tournée internationale. En 1996, elle obtient le deuxième prix du Concours International de Flamenco de Nîmes. En 1998, elle part à Paris jouer et danser sur une adaptation Flamenco du CID de Pierre Corneille, au théâtre de la Madeleine.
En 1999, elle intègre la Formacion Flamenca "VAIVEN".

         
 

Sarah MOHA

 

SARAH MOHA

 

Originaire de Marseille, Sarah baigne depuis sa naissance dans un univers de cultures métissées. Née de parents juifs d'Alger, ses ancêtres sont berbères et espagnols. Elle a toujours ressenti le désir d'exprimer toutes les contradictions culturelles liées à ses origines. Depuis plus de dix ans, la danse flamenca est là , langage de rébellion, réunion sacrée de l'esprit et du corps, pour faire rejaillir ces tensions... de l'individu vers l'universel.

Sa polyvalence, sa sobriété et sa profondeur en font une danseuse d'une rare élégance, désireuse d'exprimer toute la richesse de son identité méditerranéenne.

         
 
  LA ARMENIA  
Comme une valse entre rage et grâce, sa danse est subtile et dévastatrice. Sans nuances inutiles, sans formes périlleusement gratuites, La Armenia réduit le corps et la danse à ce qu'il faut pour rester en suspens. Iniciée au coeur du triangle d'or Jerez,Sevilla Lebrija, Elle intègre en 2008 la Compagnie Irina Brook à Paris . La rencontre avec Vaiven est immédiate, fusionnelle, elle est aujourd'hui partie intégrante de la troupe.
         
 
  ENRIQUE MURIEL - KIKE  
Originaire de Malaga, Enrique baigne ds le flamenco dès son plus jeune âge.
c'est d'abord "el baile" qui l'attire à l'âge de huit ans puis plus tard à ses treize ans se découvre sa réelle vocation de guitariste. Rafael Heredia et Miguel Linares seront ses principaux "maestros". Il collabore avec de nombreux artistes sur les scènes françaises et internationales, son écoute et sa maîtrise du compas font de lui un excellent compositeur, et un idéal "guitarrista para el baile."
 
         
 




 

JEAN-BAPTISTE MARINO

 

Diplômé d'un DEUG de musicologie après de brillantes études classiques au Conservatoire National de Région de Saint Maur,
Jean-Baptiste Marino a été radicalement séduit et envoûté par les modulations hardies et colorées du cante flamenco.
En rapport passionnel depuis l'âge de 11 ans avec l'objet de tout ses délits : la guitare - instrument dionysiaque par excellence - l'artiste rejoint les contrées espagnoles durant une période et se distingue dans de nombreux concours. Il échange alors des accords avec Chano Lobato, Ketama, Juan Manuel Canizares, Mariano Cruceta, Malou, et plus tard, en France avec Idir, Takfarinas, Juan Carlos Cacerés, et Louis Winsberg.

En 1999, Jean-Baptiste Marino va jouer au Japon durant six mois, dans l'un des hauts lieux du flamenco, le tablao " El Flamenco " en tant que premier guitariste de Mariano Cruceta, danseur madrilène.
Ainsi, il a pu faire connaître sa voix musicale personnelle, qui a été particulièrement bien accueillie, si l'on en croît la presse spécialisée japonaise.
En juillet 2000, c'est au côté de sept autres artistes que Jean-Baptiste Marino va se produire tous les soirs, durant le mois, pour le Festival d'Avignon, et apportera au spectacle un timbre personnel, profond et intime.

Ses compositions d'une réelle valeur poétique sont dès lors à écouter dans un premier album sorti en 1999. Actuellement, l'artiste prépare le deuxième et se produit avec le groupe de Louis Winsberg : "Jaleo". Le CD du groupe est en vente depuis octobre 2001.

         
 

 

Réalisation MasterDi